Témoignages

20. nov., 2018

Victor

Séminaire " Relever les fondations ", octobre 2018, Sainte Marie aux Mines.

Le retour à Colmar était lumineux, aussi bien dans le climat que dans mon coeur. Je rayonnais, et je m'en rendais compte à l'attitude des personnes envers moi, qui était totalement différente de ce à quoi je suis habitué. Je suis passé saluer les collègues
au travail le même vendredi après-midi, et le constat s'est confirmé : j'étais reçu comme le messie. Je ressentais un léger sentiment euphorique et une grande paix intérieure, avec l'envie d'aimer tout le monde.

Le lendemain matin, après une nuit difficile, tout était redevenu comme avant. De nouveau les ténèbres épaisses, et l'euphorie disparue (cf le film "la cabane").

Le découragement aurait pu s'installer, mais je savais désormais qu'il existait autre chose, que c'était accessible et que c'est là que Dieu voulait m'amener. Alors, au lieu de me décourager, cela m'a motivé à poursuivre le ménage dans ma vie commencé il y
a plus de 3 ans. Après les 16 "factures" du séminaire, j'en ai encore fait plusieurs, mais aussi brûlé beaucoup de documents anciens (dossier de mariage, de divorce, correspondance avec mon père, avec une ex petite-amie, divers procès, querelles, et conflits
dans ma première église). C'est fou tous les trucs qu'on garde et qui nous enchaînent aux souffrances du passé ! Aussi, le Saint-Esprit collabore en me révélant régulièrement des choses cachées, histoire de ne pas relâcher mes efforts.


Dieu soit loué pour votre ministère.

Site web 16. oct., 2018

Ma père s'appelle TE et j'étais l'ex de Bizet

Le ministère des piquery n'en finit pas de me révélé les choses habituellement normales , mais subtilement malsaines.


Des peurs habituellement rigolote mais en réalités manipulées par l'ennemi de mon âme.


A la lumière du SAINT ESPRIT de Dieu, par le biais de ce ministère des piquery, ( sans vouloir faire une pub), chaque mouvement de mon âme est passé au crible de l'Esprit de Dieu ! Le SAINT ESPRIT Intercepte comme un douanier qui contrôle tout ce sort ou rentre
sur mon territoire!

J'accepte facilement QU'IL a prévu pour moi en! JÉSUS VEUT NOUS MENER À LA PERFECTION


Jacce

7. sept., 2018

Stéphane K

Sans père, j'ai passé une grosse partie de mon enfance seul avec ma mère psychotique, partagée entre un côté affectif possessif ultra-fusionnel, et un autre côté ultra-violent. J'ai donc été enfant battu, et même s'il n'y a pas eu d'inceste réel, j'ai
quand même été exposé à des choses que je n'aurais pas dû voir ni vivre. Durant mon adolescence, ma mère a fait l'objet d'internements psychiatriques, qui m'ont permis de vivre assez à l'écart d'elle, pour pouvoir reprendre en main ma scolarité et réussir
des études. Au lycée, j'ai rencontré un chrétien qui m'a témoigné et je me suis converti à la fac : ça a été le début de mon chemin avec Jésus Christ, et je pense que c'est grâce à ça que je suis toujours en vie aujourd'hui. Après les études, les recherches
de boulot ont révélé de très gros freins, blocages, inhibitions, handicaps. J'ai alors suivi plusieurs parcours de relation d'aide, qui m'ont permis d'enlever pas mal de blocages. Mais ensuite, arrivé en Lozère, région isolée, pendant 8 ans, je n'ai plus trouvé
de suivi. Si ce beau cadre de nature a été pour moi une étape indispensable, ces dernières années, de très grosses souffrances sont revenues, et des compulsions n'ont jamais disparu en 24 ans de conversion. Le séminaire de ce mois de juin m'a permis de couper
des liens spirituels malsains qui restaient encore avec ma mère et l'absence de mon père, et qui m'ont empêché de réussir à bâtir ma vie. De plus, les compulsions ont totalement disparu. Merci à Dieu mon Père.

9. août, 2018

FREY Fabrice

Quand nous sommes arrivées mon épouse et moi, dans ce cadre magnifique de Saint Gervais d Auvergne, nous avons tout de suite ressenti que ce lieu est propice au calme et a la sérénité. En venant a ce séminaire j avais des blessures mais une en particulier
qui m a gangrené toute ma vie, mais je savais que je serais guéri.

Il est important de ce libérer des liens du passé pour que nous puissions avancer.

Les enseignements porté par Patrice Piquery, sont vraiment un bienfait et on comprend ou est le mal, cette libération a la fin de la semaine est un poid enlevé de nos épaules. Fini cette torpeur, maintenant je suis guéri et libre dans mon cœur. Entouré par
des personnes bénis de notre Seigneur, je dis merci a Marc et Thérèse, et merci a Christine et Patrice, que le Seigneur vous bénisse pour ce ministère et que de nombreuses personnes puissent connaitre cette guérison. Merci de nous avoir permis de témoigner
de notre histoire ou nous sommes devenu vivant grâce a Dieu, un merci a tous nos frères et sœurs pour ces moments de partages et de bonne humeur que nous avons eu. Dieu est bon et je sais a quel point IL nous aimes, je LUI donnerais toute ma vie, et je sais
qu IL a beaucoup de choses pour nous. Restez bénis.

8. juil., 2018

Brigitte BLANQUART

Bonjour à Tous et Toutes, frères et sœurs qui ont participé et partagé le séminaire "réparateurs de brèches". Voici trois semaines que je suis de retour. La reprise du travail, le retour parmi mes frères et sœurs de l'église et les expériences de vie dans
ce monde humain. Les blessures de ma vie et les blessures d'église qui ont été guéries au cours du séminaire se sont présentées de nouveau. J'ai poursuivi le travail, la démarche de guérison que Patrice nous a apporté et je peux témoigner que je suis guérie
et que les épreuves à mon retour, les mêmes scénarios de blessures se sont présentés à moi mais il n'y avait plus de prise. Je témoigne de la force de libération dans le processus que Patrice nous a présenté et mis en application sur place. La prière d'intercession
qui accompagne ce travail est importante pour que nous puissions aider d'autres personnes dans la guérison. Merci Père pour les personnes que tu choisis pour ce travail, Merci Jésus pour cette Grâce, cette libération pour vivre pleinement en Esprit, dans la
Paix et le discernement. Merci Patrice et Christine pour ce lieu "St Gervais d'Auvergne", l'intendance : tous ces moments de louange, adoration, la tablée. Merci à Thérèse et Marc pour la justesse et l'amour dans leur accompagnement. Merci aux frères et sœurs
présents dans cette unité. Je vous aime, à bientôt.

5. juil., 2018

Rosemary CASAGRANDE

Dans une ambiance chaleureuse , fraternelle et tellement bienveillante,Patrice et Christine, ont su nous apporter un enseignement solide, approfondi, clair et pratique accompagné de beaucoup d'amour ! Nous avons vécu des moments de louanges ,d'adorations,
de visitations et de fête dans la présence de notre Dieu. Des clés nous ont été données pour la guérison de notre âme et la restauration de notre personnalité. Merci à notre papa du ciel d' avoir mis dans le cœur de Patrice et Christine ce vif désir d'aider
leurs frères et sœurs à sortir de leur enfermement en partageant des clés et principes bibliques. Tout le travail qui a été accompli , c'est fait avec douceur, patience et amour, entourés de Marc et Thérèse qui ont apporté eux même leur précieuse contribution.
De retour chez moi, j'ai pu poursuivi le travail déjà commencé avec l'aide du saint esprit. J'ai pu voir plus clairement les blessures profondes qui avaient tordues ma personnalité et les apporter au Seigneur. Le pardon, je le connaissais bien sûr, mais je
n'en avais pas mesuré la profondeur, ni la profondeur des racines de mes blessures, ni l'importance des racines d'amertume qui s'étaient insidieusement installées en moi ! Et les partages, durant nos promenades dans la campagne, n'étaient qu'un prolongement
de toutes nos réflexions et un enrichissement pour chacun. Dieu veut nous conduire hors de nos limites mais pour cela il faut que nous acception de le laisser nous guérir!

23. déc., 2017

Isabelle bizet té

Bonjour a vous tous. Je viens de découvrir cette page où on peut écrire.

Lors du passage de Christine et patrice Piquery en Suisse j'ai eu à les côtoyer. J'ai été émerveillé de voir comment le Saint Esprit les utilise pour démêler la pelote entremêlée de notre vécu, le mettre en harmonie( avec nous même, avec les autres, et surtout
nous rendre notre réelle identité en Christ)

. je suis surprise d'être guérie de ce passé en lien avec ma famille sur plusieurs génération, guérie de mon propre vécu.

Par le biais de votre ministère de guérison des blessure de l'âme, le Saint Esprit m'a restauré. Acquittée de mes dettes. Libérée et guérie de mes blessures.

Que le Dieu d'Abraham, de Moïse, de Jacob, le père de notre Seigneur Jésus Christ, déverse encore plus son Amour de père dans votre cœurs .

10. nov., 2017

Mahaut LEROUX de LA ROCHELLE

Bonjour à vous,

Restauration des coeurs à EYSINES.

Bien que nous n'ayons pu être présents que le samedi après-midi, nous souhaitons vous remercier pour ce temps béni que nous avons passé avec vous.

Merci pour ce cœur à cœur avec le Père, merci pour les paroles que vous avez prononcé, les témoignages que nous avons entendu et pour les chants de louange. Merci d'avoir prier pour nous. Il s'est produit un bouleversement dans nos cœurs et nous savons que
cela vient de Dieu.

Merci pour vos ministères car c'est une source précieuse de libération dans nos cœurs. Merci de vous laisser conduire par le Saint-Esprit.

Au cours de l'après-midi, Christine est venue prier pour moi et m'a prise dans ses bras. Là j'ai ressenti l'amour du Père comme jamais auparavant et quelque chose s'est produit dans mon cœur. De plus, bien que nous n'ayons pas prié pour ça et souffrant de mes
genoux depuis de nombreuses années, j'ai ressenti un changement s'opérer dans mon genou gauche, comme si celui-ci était redressé. Je n'ai pas du tout eu mal, mais je sentais ma jambe se redresser et c'est le cas ! Je voulais que vous connaissiez ce témoignage
car lorsque l'on prie pour la guérison intérieure celle-ci peut également se manifester en une guérison physique réelle !

Enfin, avant que nous partions d'Eysines, Martin nous a accompagné à notre voiture et a prié pour nous et notre trajet sur la route. Merci Martin car nous avons eu un trajet de retour béni, sans encombre sur la route et plus court qu'à l'allée